Vide grenier

Pour aider financièrement notre association un membre de D.A.B participe à un vide grenier organisé dans sa commune début août.

Nous avons donc besoin de vous pour contribuer à la réussite de ce vide grenier.
Vous pouvez faire du tri dans vos placards et nous faire don d’articles dont vous n’avez plus usage (vêtements, objets de décoration, bijoux, ustensiles de cuisine etc..).

N’hésitez pas à nous contacter par mail à defanimalebelfort@gmail.com.

Les articles devront bien entendu être en bon état.

Merci à vous!

Victoire

IL N’Y AURA PAS DE MINI FERME A LA JOURNEE DE LUTTE CONTRE LA MALTRAITANCE ANIMALE : le maire de Belfort a tranché.

Une première étape victorieuse pour notre association.

Le maire de Belfort, Damien Meslot vient de m’appeler pour m’annoncer sa décision : Il n’y aura pas de mini ferme le 30 juin.
Il m’a précisé que les prises de position annoncées par Défense Animale Belfort lors de la réunion préparatoire du mois d’avril lui avaient été transmises seulement récemment. Il a également tenu compte de notre pétition s’opposant à la présence d’animaux et à leur exploitation, lors d’une action de lutte contre la maltraitance animale
Il déplore que ma proposition d’inviter André Joseph Bouglione n’ait pas été retenue par les organisateurs , car le témoignage de cet ancien dompteur désormais acquis à la cause animale aurait vraiment cadré avec le thème de la journée.
Damien Meslot est disposé à faire évoluer l’organisation de cet événement pour les années à venir et à prendre en considération l’avis des associations militantes de protection animale.

Je tiens à remercier les associations HUMANIMO et WELFARM qui m’ont apporté leur soutien, ainsi que tous les signataires de la pétition.

Chantal GIROT
Présidente de Défense Animale Belfort – D.A.B.

HAPPENING du 02 juin 2018 à BELFORT

De 15 h 30 à 18 h 30:

Nous étions rassemblés devant les fontaines de Rougemont , Faubourg de France à Belfort pour exprimer notre opposition à la pratique de la corrida et notre colère face à cette barbarie , indigne d’une société civilisée.
Les passants se sont montrés réceptifs aux tracts de No Corrida et de la FLAC que nous avons distribués dans la rue piétonne, et la pétition de No Corrida a recueilli 198 signatures en deux heures.

Read More

PETITION: NON à la présence de la mini ferme

Où est-elle la protection des animaux du côté de la municipalité de Belfort ? On nomme une déléguée à la condition animale pour se donner bonne conscience ?

Car enfin tolérer un chapiteau provisoire pour égorger des animaux sans les étourdir, tolérer la présence d’un manège qui exploite des poneys les jours de braderie, tolérer un cirque en pleine ville qui exploite des animaux sauvages, tolérer la présence d’une mini ferme lors d’une journée contre la maltraitance animale, ça c’est de la protection !!!! mais de qui se moque-t-on ?
Il y a matière à se mettre en colère face à tant d’aberrations !

Signez s’il vous plaît, signez cette PETITION , osez manifester votre mécontentement auprès d’une municipalité qui se moque du bien être animal. C’est dans l’air du temps chez nos élus.
Ecrivez, envoyez des mails, téléphonez à la mairie, mais ne laissez pas cette mascarade se poursuivre.

 

Article de L’EST républicain: 02 mai 2018 -Tribunal Belfort : de la prison ferme pour le tortionnaire de chien

Absent à la barre du tribunal , un Belfortain de 31 ans a été condamné à quatre mois de prison ferme et à l’interdiction de posséder un chien à vie. Son malinois avait mordu une jeune femme, au visage, en juin dernier.


Confisqué à son propriétaire, Max séjourne depuis à la fourrière départementale. Son histoire a suscité beaucoup d’émotion et l’association de défense des animaux a remis au tribunal, une pétition de 18 000 signatures. 
Read More

MAX LE MALINOIS: audience du 2 mai 2018 au tribunal correctionnel de BELFORT

Le prévenu était absent à la barre, au motif qu’il travaillait, persuadé que le Tribunal n’accorderait aucun crédit aux deux dossiers de ce jour, le nôtre et celui d’une victime mordue par Max le 10 juin 2018 lors d’un pique-nique dans le quartier de la Miotte.

A l’ouverture de l’audience, la présidente du tribunal expose les 24 mentions figurant au casier judiciaire d’Ahmed Hamrouni concernant de nombreuses infractions, mais je retiens particulièrement la condamnation à 8 mois de prison ferme pour actes de cruauté et sévices graves sur animal par le tribunal de Marseille, le 18 février 2013 (jugement joint à la procédure du 2 mai 2018).

En ce qui concerne Max :

Read More

Organisation de la journée de lutte contre la maltraitance animale: le 30 juin 2018 à BELFORT

La mairie de Belfort, pour la 3e année, organise le 30 juin 2018, une journée de lutte contre la maltraitance animale.
Dès que l’affiche officielle sera imprimée et que le feu vert sur l’organisation sera donné par la municipalité, nous lancerons un événement avec le détail de notre programme.
D’ores et déjà, nous invitons toutes les personnes intéressées par cet événement à nous contacter pour la distribution de tracts, et la participation à des happenings sur les thèmes de la lutte contre l’exploitation des animaux pour leur fourrure, dans les cirques, contre le gavage et contre la corrida. Ce sont les quatre domaines sur lesquels DAB se concentrera ce jour-là en ce qui concerne les happenings.
Bien évidemment, toutes les associations désirant s’impliquer à nos côtés pour ces happenings, seront les bienvenues.
Sur notre stand le problème de l’abandon des animaux au moment des vacances, la stérilisation des chats et les cas de maltraitance que nous traitons au quotidien, seront évoqués.
Pour planifier l’organisation de cette journée, nous vous remercions de nous adresser votre demande par mail à defanimalebelfort@gmail.com.

L’équipe de Défense Animale Belfort – D.A.B

Communiqué

Après une enquête de voisinage minutieuse effectuée fin décembre 2016 par Défense Animale Belfort dans un secteur de la ville, concernant des chats martyrisés par un couple et leur enfant, et au vu des preuves accablantes que nous avons recueillies, nous avons adressé un rapport complet à l’adjointe à la condition animale de la mairie de Belfort, à la police municipale, au bailleur et à la police nationale.

Nous avons déposé plainte au commissariat de Belfort en janvier 2017.

Notre plainte a été transmise au procureur de la République en octobre 2017, et nous recevons ce jour, soit presque un an et demi après nos investigations, un avis de classement stipulant : « Je vous informe qu’après examen de cette procédure, les poursuites pénales ne seront pas engagées au motif que : les faits ou les circonstances des faits de la procédure n’ont pu être clairement établis par l’enquête. Les preuves ne sont donc pas suffisantes pour que l’infraction soit constituée, et que des poursuites pénales puissent être engagée. »

C’est la première fois qu’une de nos plaintes est classée sans suite mais quand on sait ce qui se passe dans cette famille, ça fait froid dans le dos. !!!!!

Voilà !!!!!

Oui aux cirques mais sans animaux…courrier adressé à Damien Meslot, maire de BELFORT

Le 25 mai 2016 j’envoyais ce courrier à Damien Meslot, en opposition à la venue du cirque Pinder à Belfort. Le maire, me répondait qu’il ne voulait pas interdire la présence des cirques avec animaux à Belfort, dès lors que l’arrêté du 18 mars 2011 est respecté par ces entrepreneurs de spectacles.

Aujourd’hui je lui renvoie ce même courrier, sous forme de lettre ouverte, en lui précisant que le maire de Strasbourg vient de prendre un arrêté municipal pour interdire dans sa commune les cirques avec animaux.

Le cirque PINDER sera à Belfort le 15 juin et notre association DEFENSE ANIMALE BELFORT s’oppose pour la 5e fois à sa venue. L’année dernière nous avions pu observer une désaffection des spectateurs, c’est sans doute ce qui explique une diminution des jours de représentations.

Ne lâchons rien pour dire OUI AUX CIRQUES MAIS SANS ANIMAUX

Read More