Coup de gueule de la Présidente

Ils lui avaient attribué le numéro 384.

Un tout petit, abandonné, victime comme tant d’autres des irresponsables qui ne font pas stériliser et laissent proliférer la population féline. Un tout petit déposé à la fourrière et dont le regard de détresse vous déchire les entrailles.

Une militante, membre active de notre association a contacté la fourrière à plusieurs reprises la semaine dernière et laissé des messages demandant qu’on la rappelle parce qu’elle avait trouvé des adoptants pour ce chaton.
Personne ne l’a rappelée. Personne !!!

Aujourd’hui elle a appris que ce petit être avait été euthanasié parce qu’il avait le typhus. Il lui a été indiqué que le « chaton était presque mort lorsqu’ils se sont rendu compte qu’il était mal en point !!! » Scandaleux !!!! Sur la photo il ne semble pas malade, mais ses yeux parlent, on y lit le désespoir et la résignation, comme s’il savait…..

Le typhus, un mal bien commode pour des excuses bien commodes !
Nous allons exiger des explications et le justificatif du vétérinaire sur l’état de santé de ce malheureux animal.

Repose en paix pauvre petit.
Maudit soit l’humain qui est à l’origine de ton errance et responsable du sort qui t’a été réservé.

snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflakeWordpress snowstorm powered by nksnow