AFFAIRE DES VACHES MALTRAITEES A ST VIT (25)

Ce matin D.A.B était présente à Saint Vit au moment où le chargement des vaches sur leur lieu de « pâturage » et le déplacement vers un hangar commençaient.

La DDCSPP et la gendarmerie étaient déjà sur place pour sécuriser les opérations. Nous n’avons pu obtenir aucun renseignement auprès d’une personne de la DDCSPP.

Les animaux entraient d’un côté du hangar. Beaucoup sont repartis, du même côté, dans un grand camion direction l’abattoir de Besançon.
Ceux qui avaient été euthanasiés ressortaient de l’autre côté, dans le godet d’une pelleteuse, pour être largués, il n’y a pas d’autres mots, dans la benne du camion destiné à l’équarrissage, comme de vulgaires déchets.
Et toujours sous la surveillance de la gendarmerie. Le lieu était interdit au public, la route qui passe devant le hangar était bloquée, nous avons dû passer par le champ pour constater ce révoltant scénario. Quelques photos ont été prises discrètement avec un téléphone car nous étions surveillés.
On ne sait pas selon quels critères il a été décidé d’euthanasier ou non les bêtes.
Il nous a été confié que ce sont les animaux pour lesquels il n’y avait plus rien à faire qui étaient euthanasiés. Abattus de quelle manière ? Nous n’en savons rien, tout était fait à l’intérieur, hors de vue des personnes présentes.

Tout est flou dans cette affaire. Initialement la Fondation Brigitte Bardot devait prendre en charge la totalité du cheptel et au final elle ne pourra en déplacer qu’une cinquantaine. Que s’est-il passé ?

Selon un habitant de Saint Vit, lors de ses promenades, il voyait les animaux dans des conditions lamentables, piégés jusqu’aux genoux dans la boue gelée et qui ne pouvaient pas faire un seul mouvement. Une autre habitante voyait les bovins laissés livrés à eux-mêmes, se reproduisant sans cesse dans le champ, sans surveillance et explique qu’un veau a été vu agonisant dans une ravine.
Merci aux militants présents sur place tout au long de cette horrible journée.
N’hésitez pas à vous manifester auprès des autorités compétentes, à la préfecture, la DDSCPP, la mairie de St Vit. Nous devons être nombreux à nous révolter !

Préfecture 03 81 25 10 00
DDCSPP 03 81 60 74 60 / ddcspp@doubs.gouv.fr
Mairie Saint Vit 03 81 87 66 82 et 03 81 87 40 40 administration.mairie@saintvit.fr

 

snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflakeWordpress snowstorm powered by nksnow