A propos du verdict concernant la meurtrière de FUDJI

Ce que nous pouvons en dire c’est que le droit des animaux est bien pauvre et qu’il faudrait absolument renforcer les sanctions prévues à l’article 521-1 du code pénal.

Actuellement il est prévu 2 ans de prison ferme et 30 000euros d’amende concernant les sévices graves et actes de cruauté envers un animal domestique.

Étant donné la gravité des actes commis par la prévenue elle méritait la peine maximale soit deux ans ferme et surtout une interdiction à vie de détenir un animal. Nous ne comprenons pas pourquoi cette interdiction à vie n’a pas été appliquée car elle est courante maintenant. Nous souhaitions que le juge ne suive pas le réquisitoire ridicule du procureur et qu’une peine plus sévère soit appliquée, en cela nous pouvons être satisfaits .

Mais Il n’y a pas lieu de crier bravo. La justice a simplement été rendue. Le tribunal a fait son travail en prenant en considération la souffrance de l’animal. On ne peut pas parler d’avancée , simplement dire que la loi est appliquée de plus en plus régulièrement face aux cas de maltraitance et il faut continuer à oeuvrer dans ce sens en présentant des dossiers solides et en les défendant avec foi, sensibilité et humilité en ne perdant pas de vue que les juges détestent qu’on leur dicte leur travail.

Cygnes décédés à BELFORT

Je m’efforce d’obtenir des informations fiables à propos de l’épidémie de botulisme qui se propage dans les étangs. J’ai donc interrogé le service environnement de la ville de Belfort.

Il semble que l’étang Bull et l’étang des Forges soient touchés.

Les deux oiseaux morts hier soir étaient des petits nés au printemps et appartenaient à la famille de cygnes de l’étang Bull.

Reste posée la question de savoir où déplacer le couple restant sur l’étang Bull.

A l’étang des Forges, des panneaux ont été placés début août interdisant de nourrir les animaux. IL EST IMPERATIF DE RESPECTEUR CES CONSIGNES.
La forte chaleur ne fait qu’aggraver la situation.
Les services de la mairie devraient faire procéder à des prélèvements intestinaux des deux cygnes décédés afin que des analyses soient effectuées en respectant la législation en vigueur.
Contact a été pris avec le centre Athenas et l’ONCF
La municipalité met tout en œuvre pour endiguer l’épidémie.

L’étang des Forges sera partiellement asséché à la rentrée de septembre.

Chantal GIROT

7+1=8 Adoptez-nous!

De la colonie des chats de Chèvremont dont nous écrirons un jour l’histoire, sept chats sont encore à adopter :
Lena et Louise actuellement en famille d’accueil,
Léonie, Léopold, Mathilde, Othello et Théo, toujours sur le site.
Et puis, un autre protégé vient de s’ajouter à nos sept petits amours, il s’agit d’O’Malley un vieux baroudeur du quartier de l’hôpital de Belfort.

Si vous souhaitez faire le bonheur de l’un d’entre eux, contactez l’association par mail à defanimalebelfort@gmail.com

Vide grenier

Pour aider financièrement notre association un membre de D.A.B participe à un vide grenier organisé dans sa commune début août.

Nous avons donc besoin de vous pour contribuer à la réussite de ce vide grenier.
Vous pouvez faire du tri dans vos placards et nous faire don d’articles dont vous n’avez plus usage (vêtements, objets de décoration, bijoux, ustensiles de cuisine etc..).

N’hésitez pas à nous contacter par mail à defanimalebelfort@gmail.com.

Les articles devront bien entendu être en bon état.

Merci à vous!

Victoire

IL N’Y AURA PAS DE MINI FERME A LA JOURNEE DE LUTTE CONTRE LA MALTRAITANCE ANIMALE : le maire de Belfort a tranché.

Une première étape victorieuse pour notre association.

Le maire de Belfort, Damien Meslot vient de m’appeler pour m’annoncer sa décision : Il n’y aura pas de mini ferme le 30 juin.
Il m’a précisé que les prises de position annoncées par Défense Animale Belfort lors de la réunion préparatoire du mois d’avril lui avaient été transmises seulement récemment. Il a également tenu compte de notre pétition s’opposant à la présence d’animaux et à leur exploitation, lors d’une action de lutte contre la maltraitance animale
Il déplore que ma proposition d’inviter André Joseph Bouglione n’ait pas été retenue par les organisateurs , car le témoignage de cet ancien dompteur désormais acquis à la cause animale aurait vraiment cadré avec le thème de la journée.
Damien Meslot est disposé à faire évoluer l’organisation de cet événement pour les années à venir et à prendre en considération l’avis des associations militantes de protection animale.

Je tiens à remercier les associations HUMANIMO et WELFARM qui m’ont apporté leur soutien, ainsi que tous les signataires de la pétition.

Chantal GIROT
Présidente de Défense Animale Belfort – D.A.B.